Plan environnement et santé wallon – Consultation : La qualité de l’eau – Fin de concertation le 3 août 2018

La Wallonie consulte les citoyens sur le prochain plan Environnement et santé. Plusieurs thèmes sont soumis à l’avis des citoyens, par le biais de sondages (qui visent à clarifier les besoins des citoyens) et de questions ouvertes (pour recueillir leurs idées d’actions concrètes devant être mises en œuvre dans le cadre du plan). Les questions sont disponibles ici: https://www.flui.city/wallonie/projects.

L’enjeu est évidemment de recueillir un maximum de retours des citoyens, de profils variés, pour assurer l’adéquation des mesures mises en oeuvre avec leurs besoins.

Un des enjeux du futur plan d’actions en environnement-santé sera d’assurer un approvisionnement quantitatif et qualitatif en eau à tous les citoyens wallons par une gestion intégrée de la ressource en eau.

Il faut distinguer eaux de surface, eaux souterraines et eaux de captage. Ces dernières sont traitées pour fournir l’eau de distribution. En Wallonie, elles proviennent à 75% des eaux souterraines.

L’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé, analysé et surveillé. En 2014, le taux de conformité global de l’eau de distribution était de 98,9 %.

Le Code de l’eau prévoit que tous les raccordements en plomb soient progressivement remplacés entre la canalisation de voirie et le compteur d’eau. Fin 2016, il restait encore environ 1,2% de raccordements en plomb à remplacer sur le réseau de distribution public de Wallonie. Ceux-ci ne concernent plus des établissements accessibles au public (écoles, hôpitaux, crèches…).

Un autre enjeu réside dans la disponibilité d’eaux propres pour la baignade. La Wallonie compte 33 sites officiels. La qualité de ces eaux va en s’améliorant, bien que 8 de ces sites soient actuellement trop pollués pour y nager. 4 autres sites sont également fermés cette saison, pour cause de réhabilitation. Les 21 sites ouverts du 15 juin au 15 septembre font l’objet de contrôles de qualité réguliers.